La lettre d’information hebdomadaire N° 255 du lundi 3 juillet 2017

TENDANCE

 

L’économie de Polynésie française s’est redressée en 2016

L’IEOM vient de publier le 21 juin 2017 son rapport annuel sur la Polynésie française. L’institut d’émission observe tout d’abord que, dans le prolongement de 2015, la croissance économique de la Polynésie française se confirme, illustrée par une augmentation du PIB de 1,1% en volume et de 1,7% en valeur. Les défaillances d’entreprises et les destructions d’emplois, en forte progression pendant la crise économique, ont diminué en 2016. Toutefois les créations d’emplois ne suffisent pas encore pour inverser la courbe du chômage, mais elles contribuent à ranimer la consommation des ménages qui progresse de 1% en volume, dans un contexte d’inflation négative (-0,5%).

Comme partout en Outre-mer, ce bilan est à nuancer selon les secteurs d’activité.

Ainsi le secteur du commerce, notamment automobile (+ 8,9%) a bénéficié d’un courant d’affaires plus porteur. Dans le domaine du tourisme, l’amélioration de la conjoncture internationale et l’évolution favorable de la parité du dollar américain ont attiré un nombre de visiteurs de près de deux cent mille personnes, un niveau inégalé depuis près de dix ans. La croisière, en très forte augmentation sur un an (+9%) se porte bien.

A l’inverse d’autres secteurs continuent de souffrir comme le BTP (-2,6%) qui souffre d’une insuffisance de commandes, et le secteur primaire, affecté par des phénomènes climatiques exceptionnels et des problèmes de structuration des filières. Toutefois, le redressement des finances publiques permet d’espérer une relance de la commande publique en 2017/2018.

Dans ce contexte de raffermissement de l’activité de l’économie polynésienne, l’activité bancaire demeure cependant contrastée. Elle est caractérisée par un recul de l’encours des crédits et une meilleure collecte des dépôts. La qualité du portefeuille des banques s’améliore légèrement, mais la sinistralité demeure à un niveau élevé (12,3%). La masse monétaire affiche une nouvelle progression. En revanche, la position extérieure nette des banques locales, bien que toujours excédentaire, s’inscrit en net retrait.

Enfin, même s’il reste très important, le déficit commercial s’est réduit compte tenu notamment de la forte baisse (-28,8%) des importations des produits énergétiques.

Dans ces conditions les opérateurs économiques sont plus optimistes, comme le traduit le niveau élevé de l’indicateur du climat des affaires qui, à fin 2016, atteint son plus haut niveau depuis 17 ans.
DU CÔTÉ DU PARLEMENT

La situation du secteur du BTP dans le viseur de la délégation sénatoriale aux Outre-mer

Les sénateurs Michel Magras, Eric Doligé, Karine Claireaux et Vivette LOPEZ, membres de la délégation sénatoriale des Outre-mer ont présenté jeudi 29 juin leur rapport d’information sur la situation du secteur du bâtiment et des travaux publics au regard des normes techniques.
Le Sénat cherche depuis plusieurs années à remédier à la prolifération normative, ce rapport s’inscrit dans cette dynamique et dans le cadre de l’étude pluriannuelle sur l’impact des normes dans les Outre-mer mis en place en novembre 2015 et pour lequel la FEDOM a été auditionné.

Les sénateurs y dressent un « constat sans appel ». Dans un contexte déjà « caractérisé par l’accumulation des contraintes et des spécificités » (retards en matière d’équipements structurants ; territoires marqués par l’exiguïté et l’éparpillement insulaires ou, au contraire, par l’immensité pour la Guyane; climats particulièrement corrosifs ; exposition accrue aux risques naturels ; obligation d’importer de nombreux matériaux ; difficultés d’accès aux financements et à la formation pour les acteurs du bâtiment, tissu entrepreneurial fragile, dépendance la commande publique…) et alors que « les besoins en infrastructures et logements exercent une pression croissante » et que « le secteur du BTP est tout à fait crucial pour le mieux-être économique et social des territoires », ils pointent un « décalage normatif qui entrave le développement des territoires et empêche la valorisation de potentiels pourtant remarquables ». En conséquence, les sénateurs formulent 35 mesures pour desserrer I étau normatif.

Lire l’article à ce sujet paru la semaine dernière dans la LH : http://www.fedom.org/btp-propositions-de-la-delegation-senatoriale-aux-outre-mer/

Election des présidents des commissions permanentes de l’Assemblée Nationale

Jeudi 29 juin, les présidences des huit commissions permanentes de l’Assemblée Nationale ont été attribuées à quatre hommes et quatre femmes.
Eric Woerth (LR) présidera la Commission des finances, il a indiqué vouloir piloter la commission des finances de manière « plus politique » que son prédécesseur Gilles Carrez.
Commission des affaires économiques : Roland Lescure (LRM)
Commission des Lois : Yaël Braun-Pivet (LRM)
Commission du développement durable : Barbara Pompili (LRM)
Commission des affaires sociales : Brigitte Bourguignon (LRM)
Commission de la Défense : Jean-Jacques Bridey (LRM)
Commission des affaires culturelles et de l’éducation : Bruno Studer (LRM)
Commission des affaires étrangères : Marielle de Sarnez (MoDem)

Sénat : Le Guyanais George Patient, vice-président du groupe Les Sénateurs de la République en Marche

Le vice-président de la commission des finances, Georges Patient est devenu également le 27 juin dernier, vice-président du groupe Les Sénateurs de la République en Marche. Pour rappel, six autres sénateurs ultramarins ont rejoint ce nouveau groupe politique composé de 27 élus et présidé par François Patriat : Felix Desplan, Jacques Gillot, Jacques Cornano, Thani Mohamed Soihili, Michel Vergoz et Antoine Karam. C’est la première fois qu’un élu ultramarin accède à la vice-présidence d’un groupe politique. Cette élection a été saluée par les es autres élus d’Outre-mer. Parmi eux, on retrouve le député guadeloupéen, Olivier Serva.

http://outremers360.com/politique/senat-le-guyanais-george-patient-vice-president-du-groupe-les-senateurs-de-la-republique-en-marche/

http://outremers360.com/politique/senat-sept-senateurs-ultramarins-dans-le-nouveau-groupe-en-marche-nouvellement-cree-au-senat/

Assemblée Nationale : Les députés ultramarins de la Nouvelle Gauche souhaitent un renforcement des missions la Délégation Outre-mer

L’ancienne ministre des Outre-mer et députée Ericka Bareigts, Serge Letchimy, Josette Manin et Hélène Vainqueur-Christophe (groupe Nouvelle gauche) demandent dans un communiqué « une présence forte des Outre-mer » à l’Assemblée nationale. Ces députés insistent sur « le nécessaire renforcement des moyens de la Délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale […] Au-delà de leurs spécificités territoriales, institutionnelles et politiques, les représentants des Outre-mer ne peuvent ignorer leurs solidarités évidentes. Leur participation au débat démocratique de notre Assemblée doit donc être plus unie et plus efficace », insistent-ils. « Au premier abord, un groupe Outre-mer à l’Assemblée paraissait pouvoir porter cette ambition », reconnaissent les quatre députés, faisant référence à la volonté du député REM de Guadeloupe Olivier Serva de créer un tel groupe. Il n’a finalement pas obtenu le nombre d’élus suffisant. « Mais la défense de nos territoires ne peut et ne doit pas se restreindre à la seule sauvegarde d’intérêts », ajoutent les quatre députés de la Nouvelle gauche, qui estiment que pour assurer « la plus grande lisibilité et la plus grande efficacité possible des politiques Outre-mer », des changements sont « nécessaires ».

Lire la suite : http://outremers360.com/politique/assemblee-nationale-les-deputes-ultramarins-de-la-nouvelle-gauche-souhaitent-un-renforcement-des-missions-la-delegation-outre-mer/

Première rentrée pour les nouveaux députés ultramarins

http://www.fxgpariscaraibe.com/2017/06/premiere-seance-pour-les-4-deputes-de-la-guadeloupe.html

http://www.fxgpariscaraibe.com/2017/06/rentree-parlementaires-des-deputes-serville-psg-et-adam-rem.html

Quels groupes politiques les députés ultramarins ont-ils choisi ?

Pour la première fois sous la Vème République sept groupes politiques ont été enregistrés mardi 27 juin, ce qui est un record. Découvrez sur Outremers360 quels groupes politiques ont choisi les députés ultramarins.

http://outremers360.com/politique/infographie-assemblee-nationale-quels-groupes-politiques-ont-choisi-les-deputes-ultramarins/
GOUVERNEMENT

Outre-mer : 50 millions d’euros pour la continuité territoriale numérique

Le plan « continuité territoriale numérique pour les Outre-mer »(CTN) sera opérationnel en juillet afin de « neutraliser les surcoûts liés au transport » et « améliorer la qualité » du service, a annoncé jeudi 29 juin la ministre des Outre-mer, Annick Girardin. L’Etat mobilisera une enveloppe de 50 millions d’euros à travers le lancement de cet l’appel à projets piloté par l’Agence du Numérique, dans le cadre du Plan France Très Haut Débit. Les territoires concernés sont Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Martin, Saint- Barthélémy, Guadeloupe, Martinique, la Réunion, Mayotte et la Guyane, soit 2,1 millions d’habitants. La ministre a souhaité qu’il soit également l’occasion de « reposer la question des tarifs d’abonnement, dont le coût parfois excessivement élevé pour les consommateurs ultramarins au regard de leurs revenus contribue à la fracture numérique entre les territoires de la République ».

http://www.linfo.re/la-reunion/societe/721491-outre-mer-50-millions-d-euros-pour-la-continuite-territoriale-numerique
COUR DES COMPTES

La Cour des Comptes préconise la suppression de la surrémunération « non justifiée »

L’audit des finances publiques commandé par le nouveau gouvernement à la Cour des comptes montre un dérapage budgétaire de 8 milliards d’euros. La Cour préconise notamment une révision de la sur-rémunération des fonctionnaires Outre-mer. La Cour juge ces surrémunérations en vigueur actuellement « largement supérieures au surcout de la vie dans ces territoires ».
La remise en cause de la sur-rémunération des fonctionnaires Outre-mer par la Cour des comptes est loin d’être une nouveauté. Régulièrement, dans leurs rapports annuels, les magistrats de la Cour des comptes réclament une réforme des sur-rémunérations Outre-mer. Dans son rapport 2015, la Cour le proposait déjà : « Leur montant dépasse largement la compensation du coût de la vie, elles entretiennent un niveau des prix supérieur à la métropole dans des économies ultramarines, et leur impact sur l’attractivité est insuffisamment mesuré. » Selon le rapport 2015, 160 000 fonctionnaires sont concernés par les sur-rémunérations Outre-mer. La majoration Outre-mer a coûté 1,2 milliard à l’Etat en 2013.

http://m.zinfos974.com/La-Cour-des-Comptes-preconise-la-suppression-de-la-surremuneration-non-justifiee_a116107.html

Lien vers le rapport de la CDC : https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2017-06/20170629-RSPFP_0.pdf
COLLECTIVITES TERRITORIALES

Saint-Martin : Daniel Gibbs lance ses chantiers fiscalité et tourisme

En préambule du Conseil Territorial le président Daniel Gibbs a confirmé les engament pris durant sa campagne. Il compte développer « une politique efficace » en matière fiscale. Un ou plusieurs cabinets d’audit devraient être sélectionnés. « Il s’agira non seulement d’auditer l’existant bien sûr, mais aussi de la rédaction d’un nouveau code, a-t-il précisé. Nous voulons tendre vers une fiscalité simple, cohérente, juste et efficace dans son recouvrement.»
Par ailleurs, Daniel Gibbs a annoncé que la Collectivité avait lancé les travaux pour la stratégie touristique à long terme, 2017-2027, en concertation avec les socioprofessionnels, les conseils de quartiers et le CESC. Le président présentera sa stratégie touristique « officiellement à la rentrée ».
Enfin, en matière d’économie, Daniel Gibbs a affirmé avoir aussi lancé les travaux du futur schéma de développement économique. Il a rappelé que « la majorité [s’était] engagée à travailler sur l’introduction de nouvelles clauses sociales dans les marchés publics. Notamment, pour s’assurer que les entreprises répondant ces marchés, garantissent l’embauche d’un certain pourcentage de Saint-Martinois chômeurs de longue durée ou en insertion par exemple ». La COM travaille au montage juridique de ces clauses et à la recherche de partenariats.

En savoir plus : http://www.soualigapost.com/fr/actualite/15585/com/fiscalit%C3%A9-et-tourisme-daniel-gibbs-lance-ses-chantiers

Conférence de l’Union Européenne à Maurice sur le changement climatique

Le Président de la Région Réunion, Didier ROBERT, était invité ce jeudi 29 juin, à prendre la parole dans le cadre de la conférence – débat co-organisée par l’Union Européenne et la Présidence de la République de Maurice à l’occasion de la semaine européenne de la diplomatie climatique. Il a notamment proposé la création d’une « agence du climat et de la biodiversité » des îles de l’Océan Indien.

Lire la suite : https://www.regionreunion.com/conference-de-l-union-europeenne-a-maurice-sur-le-changement-climatique
VIE DE LA FEDOM

Save the date : les prochains évènements de la FEDOM (réservés aux adhérents)

· Conférence FEDOM- FIDAL sur le financement des entreprises : 27 juin 2017 à St Denis de la Réunion (inscriptions sur contact@fedom.org ) Lire le programme en ligne : http://www.fedom.org/conference-fedom-fidal-financement-des-entreprises-les-nouvelles-tendances/
· Assemblée Générale de la FEDOM : 27 septembre prochain à Paris (Maison de la Recherche)
· Conseil d’administration : le 17 novembre, à Paris. (Lieu à définir)
La FEDOM recrute un stagiaire polyvalent pour le mois de janvier 2018

La FEDOM recherche un stagiaire polyvalent pour le mois de janvier (stage de 6 mois, convention de stage obligatoire).
Lien vers l’offre : http://www.fedom.org/la-fedom-recherche-stagiaire-polyvalent-profil-juriste-ou-economiste/

Retour sur la Conférence organisée par la FEDOM et FIDAL, à St Denis (La Réunion)

Le mardi 27 juin à 18h à l’IAE de Saint-Denis de La Réunion, s’est déroulée une conférence organisée par la FEDOM et le cabinet FIDAL en partenariat avec tous nos adhérents réunionnais, intitulée « Financement des Entreprises, les nouvelles tendances ».
Cet évènement a permis à nos adhérents de mieux connaitre la plateforme digitale « MONETARII » qui réunit fonds d’investissement, plateforme de crowdfunding, établissements de crédit et financeurs privés. 150 entrepreneurs, chefs d’entreprises et dirigeants ont témoigné de leur intérêt par leur présence et leurs nombreuses questions. La FEDOM remercie la direction de l’IAE de la Réunion pour son accueil.

En savoir plus : http://www.fedom.org/conference-fedom-fidal-financement-des-entreprises-les-nouvelles-tendances/
VIE DES PARTENAIRES

Le Salon « Paris pour l’Emploi »

La FEDOM a été contactée par la ville de Paris et Carrefour Emploi qui organisent, comme chaque année, le salon « Paris pour l’Emploi ». Ce salon est, selon les organisateurs, le plus grand salon de recrutement de France. Pas moins de 500 entreprises et organismes de formation vont accueillir les 50 000 candidats en recherche d’un poste, d’une formation ou encore d’une orientation qui pourrait leur correspondre. Ce forum se déroulera sur la Place de la Concorde les 5 et 6 octobre 2017.
Si vous êtes intéressés, et souhaitez participer à ce salon veuillez contacter Mme Rania Lamblot au 06 03 04 07 89, ou par mail à rania@carrefoursemploi.org.

L’ACCD’OM prépare son Congrès et veut jouer « un rôle actif » lors des assises des Outre-mer

Lire l’interview de la Présidente Sophie Charles en ligne : http://outremers360.com/politique/laccdom-prepare-son-congres-et-veut-jouer-un-role-actif-lors-des-assises-des-outre-mer/
LA FEDOM DANS LA PRESSE

Retombées presse suite au déplacement de la FEDOM en Polynésie Française

https://www.radio1.pf/la-defiscalisation-indispensable-mais-compliquee/

http://www.tahiti-infos.com/Les-acteurs-de-la-defiscalisation-en-marche-au-fenua_a162299.html

http://www.presidence.pf/index.php/presidence/3889-entretien-avec-la-federation-des-entreprises-d-outre-mer

Retombées presse suite au déplacement de la FEDOM en Nouvelle-Calédonie

https://www.medef.nc/espace-infos/focus/59-general/1530-le-president-de-la-fedom-en-nouvelle-caledonie-cette-semaine

Défiscalisation : l’étude qui fait grincer les dents

Une délégation de la Fedom, Fédération des entreprises d’Outre-mer, a présenté la semaine dernière les conclusions d’une étude sur la défiscalisation nationale en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française. Elle confirme des délais d’agrément beaucoup trop longs qui pénalisent les projets économiques locaux.

http://www.dnc.nc/defiscalisation-letude-qui-fait-grincer-les-dents/
VIE DES ADHERENTS

Un nouveau Président pour le MEDEF Guyane

Stéphan OHLICHER est le nouveau Président du MEDEF Guyane. Il remplace Stéphane LAMBERT. La FEDOM lui adresse ses sincères félicitations. Ce chef d’entreprise de 46 ans dirige 7 entreprises dans le secteur de la formation et auto-écoles dont l’entreprise familiale, AUTO ECOLE OHLICHER CAYENNE. Il est Membre du Conseil d’Administration du MEDEF depuis plus de 6 ans et également 1er Vice-Président du CNPA Guyane.

Air France reliera bientôt la ville d’Atlanta, aux Etats-Unis à la Guadeloupe et à la Martinique. Une annonce faite en Martinique pour les 70 ans de présence de la compagnie aérienne aux Antilles françaises.

La compagnie aérienne Air France a tenu à marquer les esprits lors de la célébration de ses 70 ans de présence aux Antilles françaises. A l’occasion d’une grande soirée en Martinique à laquelle était conviée ce mardi soir, tout le personnel, les dirigeants, partenaires et autres convives, une annonce a retenu toute l’attention : à partir de décembre 2017, Air France proposera deux vols par semaine entre Fort-de-France (Martinique), Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et Atlanta, aux Etats-Unis. Ces rotations seront réalisées en code share avec la compagnie aérienne américaine Delta Airlines.

Pour rappel, Air France permet de relier Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), Fort-de-France (Martinique), Cayenne (Guyane), Port-au-Prince (Haïti) et Miami (Etats-Unis) grâce à son réseau régional dans la Caraïbe. Deux Airbus A320 (170 sièges) et des équipages dédiés à ce réseau effectuent plus de 60 vols par semaine entre ces différents pôles économiques de la région. La compagnie aérienne française propose également 10 destinations au départ de Pointe-à-Pitre ou Fort-de-France : Sainte Lucie, San Juan, Saint-Domingue, Saint-Martin Grand Case, Sint Maarten Juliana, Saint-Barthélemy, Fort-de-France, La Dominique et La Barbade, opérées en partage de code avec Air Antilles. Avec son partenaire Winair, les clients d’Air France disposent également de 7 destinations dans la Caraïbe via Saint-Martin : Saint-Barthélemy, La Dominique, Tortola, Saba, Saint-Eustache, Saint-Kitts-et-Nevis et Antigua.

Bonnes pratiques du secteur de la Distribution : la FCD lance une campagne de communication sur les réseaux sociaux

Pour la première fois, les enseignes adhérentes à la FCD se sont associées pour mettre en valeur leurs initiatives en termes d’utilité sociale et sociétale. A cette occasion, la Fédération du commerce et de la distribution lance une campagne de communication audiovisuelle sur les réseaux sociaux, intitulée « Têtes de gondole », sur les premiers thèmes suivants : le gaspillage alimentaire, la promotion des produits issus des PME-TPE, les carrières professionnelles et l’ascenseur social au sein de la distribution.

CCI des îles de Guadeloupe : les élections validées

La cour administrative d’appel de Bordeaux a rendu sa décision ce mardi en validant les élections à la chambre de Chambre de commerce et d’industrie des îles de Guadeloupe.

http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/economie/cci-des-iles-de-guadeloupe-les-elections-validees-434202.php
ENQUETES RAPPORTS ETUDES

Conjoncture Outre-mer : malgré des fragilités persistantes, l’amélioration se confirme selon l’IEDOM-IEOM

A l’occasion de la conférence de presse donnée au siège des Instituts d’Emission, Marie-Anne Poussin-Delmas, Directeur général et Philippe La Cognata, Directeur ont présenté un bilan de la situation économique et monétaire en Outre-mer en 2016. L’Indicateur de Climat des affaires est bien orienté dans les DOM, en revanche dans les COM, l’évolution est plus contrastée. Dans l’ensemble des DCOM les prix se sont stabilisés en 2016 en raison du redressement des prix du pétrole. Le redressement du marché du travail se poursuit également dans les DOM. Concernant les évolutions de l’activité bancaire et son soutien au financement de l’économie, l’année 2016 est marquée par une activité de crédit dynamique. Les perspectives 2017 sont globalement favorables en dépit du contexte structurellement fragile de certains territoires à l’instar de la Guyane.

En savoir plus : http://outremers360.com/economie/conjoncture-economique-des-outre-mer-lamelioration-se-confirme-en-2016-selon-lieom-et-liedom/
BREVES

Nomination de nouveaux préfets

Franck Robine a été nommé préfet de la région Martinique, préfet de la Martinique Au conseil des ministres, Il a notamment occupé le poste de Directeur de cabinet de François Fillon lors de la mandature de ce dernier comme Premier ministre.
En conseil des ministres, ce mercredi 28 juin, Amaury de Saint-Quentin a été nommé préfet de La Réunion. Il a grandi en Nouvelle-Calédonie et a été préfet de Guadeloupe de 2011 à 2013.

Décès d’Aline Hanson

L’ancienne présidente du conseil territorial, puis de la collectivité territoriale de Saint-Martin de 2013 à est décédée ce jeudi 29 juin des suites d’un cancer. Lors des dernières élections territoriales, elle était apparue très fatiguée, elle aurait eu 68 ans en octobre prochain. Le Président de la FEDOM, qui avait eu récemment l’occasion de travailler avec Mme HANSON, adresse à sa famille et à ses proches ses sincères condoléances.

Attaques de requin à la Réunion : les pouvoirs publics mis en cause

L’ancien président du Medef de La Réunion, Yann de Prince, accuse l’Etat d’avoir encouragé la concentration des requins en autorisant l’installation de récifs artificiels. Le comité régional des pêches maritimes (CRPM) de La Réunion, instance privée, avait en effet demandé la pose des récifs afin d’augmenter ses prises. Même s’il est difficile d’imputer la recrudescence des attaques à cette seule cause, Yann de Prince encourage les Réunionnais à intenter une action judiciaire contre l’Etat.

http://www.liberation.fr/france/2017/06/29/attaques-de-requin-a-la-reunion-les-pouvoirs-publics-mis-en-cause_1580257

L’Office de tourisme Ouest de La Réunion vient d’obtenir l’excellence touristique

Depuis mars 2017, l’Office de Tourisme de l’Ouest a obtenu le classement en « Catégorie I » (venant compléter l’obtention, en 2016, de la marque Qualité Tourisme). C’est le 1er Office de Tourisme de l’île à l’avoir obtenu et le 2e dans les Dom Tom. Sur les 2 278 offices de tourisme, que compte aujourd’hui le réseau national des offices de tourisme, seuls 213 sont classés en catégorie I, soit moins de 9,3%. Ainsi, La Réunion peut être fière de compter aujourd’hui sur l’Office de Tourisme de l’Ouest pour représenter l’excellence touristique.

http://www.zinfos974.com/L-Office-de-tourisme-Ouest-vient-d-obtenir-l-excellence-touristique_a116117.html
JOURNAL OFFICIEL

JO du 27.06.2017

Arrêté du 21 juin 2017 portant nomination au cabinet de la ministre des outre-mer

JO du 28.06.2017

Arrêté du 21 juin 2017 portant délégation de signature (bureau du cabinet de la ministre des outre-mer)

JO du 01.07.2017

Arrêté du 26 juin 2017 portant extension d’un avenant territorial (Guyane) à la Convention collective nationale unifiée « Ports et manutentions » ( N°3017)

JO du 02.02.2017

Décret n° 2017-1127 du 30 juin 2017 autorisant la société d’aménagement foncier et d’établissement rural de La Réunion à exercer le droit de préemption et à bénéficier de l’offre amiable avant adjudication volontaire

Arrêté du 7 juin 2017 mettant fin aux fonctions d’un régisseur d’avances (budget annexe) auprès du service d’Etat de l’aviation civile à WALLIS et FUTUNA de la direction des services de la navigation aérienne, échelon central (M. DERKUM Christian)